L’Apport de la transformation digitale dans une entreprise

Sans doute avez-vous déjà entendu parler de marketing automation, de content marketing et d'inbound, plus sûrement d'objets connectés, de référencement et de médias sociaux (LinkedIn, Twitter...). Le champ du numérique est suffisamment vaste pour appeler de multiples acteurs et expertises. Quant au terme digital, il est si vague qu'il évoque des représentations variées au sein des entreprises, selon les secteurs d'activités et les métiers.


Il s’agit des changements apportés dans la société et dans les entreprises par le numérique et les nouvelles technologies. Selon les recherches menées par MJV, les principales avancées technologiques dans les

entreprises concernent les nouvelles interfaces et plateformes pour 74 % des personnes interrogées, le big data/analytics (71 %), le cloud computing (60 %) et la sécurité digitale (57%). Des outils qui remettent en cause certains modèles d’organisations, et demandent de repenser les manières de travailler, de communiquer et de faire des affaires, tout en apportant un nouveau dynamisme dans l’économie du pays.

Qu’est-ce que la transformation digitale ?

La transformation digitale, que l’on appelle parfois aussi transformation numérique, désigne le processus qui permet aux entreprises d’intégrer toutes les technologies digitales disponibles au sein de leurs activités. La transformation digitale des entreprises est alors un profond changement qui vient pour répondre aux besoins futurs. Un des gros enjeux est la capacité à faire parler les données que les entreprises ont accumulé durant de nombreuses années. Annoncer sa transformation digitale ne doit pas s’arrêter à une décision marketing, mais doit être un véritable changement stratégique sur le long terme. Il s’agit d’un investissement qui doit projeter les entreprises sur des durées de cinq ans minimum. Surtout, la réussite passe par la capacité de l’entreprise à dépasser les éventuelles dégradations de résultats durant la phase de transition. C’est surtout un nouveau modèle relationnel qui s’opère, que ce soit avec les clients ou avec les fournisseurs, basé sur l’interaction avec ces publics. Désormais, le modèle d’organisation n’est plus basé sur l’offre et les potentiels de vente sur un marché mais sur les besoins clients avec les nouveaux usages et tendances.

Un enjeu de visibilité

Vous pouvez capter une nouvelle clientèle grâce à votre site web (notamment pour l'e-commerce) et à un bon référencement sur les moteurs de recherche, grâce aux comparateurs et aux annuaires professionnels en ligne, ... Les médias sociaux tels que LinkedIn, Viadeo ou Pinterest (intéressant pour valoriser vos produits) sont particulièrement efficaces pour attirer à vous une nouvelle audience et gagner en notoriété, pour développer votre réseau et vos opportunités d'affaires. Nombreux sont ceux qui aujourd'hui recherchent une marque ou un produit sur les réseaux. Imaginez aussi le potentiel d'expansion d'un business déterritorialisé : sur le web vous pouvez atteindre n'importe quel internaute sur la planète ! La presse locale a, par exemple, considérablement élargi son audience et notamment auprès

de publics expatriés. Bien évidemment cette orientation stratégique suppose des moyens de mise en œuvre et une gestion rigoureuse de ses plateformes numériques.

Une augmentation sensible de la satisfaction client

La révolution numérique modifie non seulement les attentes des clients, mais aussi leurs comportements et leurs stratégies d’achat. Différentes études de marché montrent qu’aujourd’hui, un Français sur cinq préfère effectuer son shopping en ligne. Les acheteurs se tournent plus volontiers vers internet pour les articles de mode, qu’il s’agisse de vêtements ou de chaussures. On achète également de plus en plus de livres et de disques sur la toile, qui se révèle aussi l’endroit idéal où réserver ses voyages. Si la tendance est plus marquée chez les acheteurs des jeunes générations, la transformation digitale gagne chaque jour du terrain, y compris chez les seniors. Il revient donc aux entreprises de tirer le meilleur parti de cette tendance, et cela sans tarder, pour ne pas risquer de se laisser distancer.

Un enjeu d'image

Si les comparateurs web, les forums, avis et discussions sur les médias sociaux jouent un rôle fondamental dans la notoriété des marques et la recommandation, ne laissez pas vos concurrents occuper l'espace. Prenez la parole ! Exprimez-vous sur votre secteur d'activité, défendez et valorisez vos produits et services, captez les commentaires positifs comme négatifs et vous construirez dès lors votre e-réputation. Les médias sociaux vous aideront à créer de la proximité avec votre audience, à valoriser votre expertise et à asseoir votre légitimité. Dans un autre registre, l'adoption d'un support digital, comme la tablette utilisée lors du rendez-vous client ou au cours d'un salon, simplifie l'intégration de données et la présentation de votre société, autant qu'elle valorise votre image.

Un enjeu d'optimisation des performances

Le numérique irrigue l'écosystème sociétal : il impacte non seulement la façon dont une entreprise communique avec son environnement, mais il influe aussi directement sur son organisation et son activité. Cartes mentales, réseau social d'entreprise, messagerie instantanée, et gestion des stocks... autant de termes qui revisitent le fonctionnement traditionnel de l'entreprise. Pour les sociétés encore partagées entre l'ancien et le nouveau

modèle économique, il s'agit de réinventer un business model. Le numérique a prouvé son efficacité tant organisationnelle que productive : il casse les silos dès lors qu'il fait converger la data ; il impulse un fonctionnement transverse et innovant (collaboration inter-service, lean start-up) ; il amène de nouveaux modes de développement (intégration des canaux) ; il brise le cloisonnement des services et des points de vente.

La transformation digitale donne accès à des flux de données numériques, le big data, permettant d’analyser les tendances du marché et de mieux comprendre ses clients. En d’autres termes, les entreprises y gagnent des informations incontournables au développement de nouveaux produits. Elles peuvent aussi mieux adapter leurs circuits de vente aux attentes des clients.

Les entreprises peuvent choisir de manière souple et adaptative les services, les logiciels et les capacités de stockages qui leur sont nécessaires. Le cloud permet en outre d’éviter l’achat de matériel informatique onéreux. Il en va de même des logiciels. Un système de sauvegardes régulières évite le risque de perte de données.

Enfin, La compréhension globale de l'écosystème digital permettra de mieux en cerner toutes les dimensions, de sélectionner et d'articuler des outils et méthodes afin d'en retirer tous les bénéfices, s, au service du projet d'entreprise.